fr | en | sp | de

Indianostrum Théâtre

Préambule

De la Cartoucherie à Pondichéry se tient un pont. On y circule plusieurs fois par an, dans un sens comme dans l’autre. C’est le pont du théâtre. Ses pierres invisibles éloignent les mauvais esprits.

Quand Koumarane Valavane, metteur en scène franco-indien, ancien comédien du Théâtre du Soleil, prend la route de l’Inde en 2005, il termine la création du Dernier Caravansérail d’Ariane Mnouchkine. Il projette alors la création d’un théâtre, comme un petit Soleil en terre indienne. Ce sera l’Indianostrum. Lieu de transmission et de création, le théâtre devient en 2015 (après Santiago du Chili, Fårö et Oxford) la quatrième escale de l’école nomade du Théâtre du Soleil avant d’accueillir toute l’équipe d’Ariane Mnouchkine, lors de la création d’Une chambre en Inde en 2016.

Cécile Roy-Fleury, extrait de l’édito du dossier pédagogique « Pièce (dé)montée » réalisé par le réseau Canopé

 

Chandâla, l'impur – Un plagiat de Roméo et Juliette de William Shakespeare, 2018

Chandâla, l'impur – Un plagiat de Roméo et Juliette de William Shakespeare, 2018

Kunti Karna, Terre de cendres et Karuppu, 2017

Kunti Karna, Terre de cendres et Karuppu, 2017

L’Indianostrum Théâtre accueille le Théâtre du Soleil, 2016

L’Indianostrum Théâtre accueille le Théâtre du Soleil, 2016