fr | en | sp | de

Les masques

Erhard Stiefel est Maître d'art. Il crée des masques pour le Théâtre du Soleil depuis L'Âge d'or, première ébauche (1975).

Des documents à voir ou à écouter

© Michèle Laurent

© Michèle Laurent

© Martine Franck / Magnum Photos

© Martine Franck / Magnum Photos

Bali - Topeng © Archives Théâtre du Soleil

Bali - Topeng © Archives Théâtre du Soleil

© Archives Théâtre du Soleil

© Archives Théâtre du Soleil

Richard II © Michèle Laurent

Richard II © Michèle Laurent

Duchesse York  © Archives Théâtre du Soleil

Duchesse York © Archives Théâtre du Soleil

© Archives Théâtre du Soleil

© Archives Théâtre du Soleil

Henri IV © Archives Théâtre du Soleil

Henri IV © Archives Théâtre du Soleil

Henry IV © Archives Théâtre du Soleil

Henry IV © Archives Théâtre du Soleil

© Archives Théâtre du Soleil

© Archives Théâtre du Soleil

Mephisto © Archives Théâtre du Soleil

Mephisto © Archives Théâtre du Soleil

Méphisto © Archives Théâtre du Soleil

Méphisto © Archives Théâtre du Soleil

© Archives Théâtre du Soleil

© Archives Théâtre du Soleil

L'Age d'or © Archives Théâtre du Soleil

L'Age d'or © Archives Théâtre du Soleil

L' Age d'or © Archives Théâtre du Soleil

L' Age d'or © Archives Théâtre du Soleil

"Sihanouk" © Archives Théâtre du Soleil

© Martine Franck / Magnum Photos

© Martine Franck / Magnum Photos

"Sihanouk" © Michèle Laurent

Le masque : une discipline de base au Théâtre du Soleil

Le masque était notre discipline de base [au moment de L'Âge d'or], car c'est une forme et toute forme contraint à une discipline. L'acteur produit dans l'air une écriture, il écrit avec son corps, c'est un écrivain dans l'espace. Or aucun contenu ne peut s'exprimer sans forme. Il existe plusieurs formes mais pour en obtenir certaines, peut-être n'y a-t-il qu'une seule discipline. Je crois que le théâtre est un va-et-vient entre ce qui existe au plus profond de nous, au plus ignoré, et sa projection, son extériorisation maximale vers le public.

Le masque requiert précisément cette intériorisation et cette extériorisation maximales. Un certain type de cinéma et de télévision nous a habitués au " psychologique ", au  " réalisme ", au contraire d'une forme, donc au contraire de l'art ; on dispose les acteurs dans un décor, mais le plateau ne leur appartient plus vraiment. Alors qu'avec le masque, ils créent leur univers à chaque instant (.../...)

Ariane Mnouchkine

(lire le texte en entier ici)

A propos

Ici, vous trouverez la parole d'Ariane Mnouchkine recuillie par Odette Aslan en 1982 ("Le masque : une discipline de base au Théâtre du Soleil");

Un entretien avec Erhard Stiefel réalisé en 1984 ("Magiciens du vide plendide - Le Masque");

Une rencontre avec Ariane Mnouchkine et Erhard Stiefel menée par Béatrice Picon-Vallin en 2004 ("Un vrai masque ne cache pas, il rend visible");

Ainsi qu'un autre entretien autour du masque de Nô (2017).

 

 

 

Découvrez également une présentation de quelques masques, issus de la collection d'Erhard Stiefel, présentés lors de l'exposition Masqué au TNP en 2011.

Retrouvez sur le site de l'Ina, le grand entretien réalisé par Georges Banu en 2010;

Entretiens et photos sur la création des statuettes de L'Histoire terrible mais inachevée de Norodom Sihanouk, roi du Cambodge sont consultables sur le site dédié au spectacle : Sihanouk, archives inachevées.org

 

À lire