fr | en | sp | de

L' École Nomade

Préambule

« Un comédien, comme tout artiste, est un explorateur ; c’est quelqu’un qui, armé ou désarmé, plus souvent désarmé qu’armé, s’avance dans un tunnel très long, très profond, très étrange, très noir parfois, et qui, tel un mineur, ramène des cailloux : parmi ces cailloux, il va devoir trouver le diamant et surtout le tailler. Je crois que c’est cela que les comédiens appellent “l’aventure”. En tout cas, c’est ce que moi, j’appelle l’aventure. Descendre dans l’âme des êtres, d’une société, et en revenir, c’est la première partie de l’aventure. »
Extraits de rencontres avec les élèves du CNSAD et de l’ENSATT, 2008, repris dans l’ouvrage de Béatrice Picon-Vallin : Ariane Mnouchkine, Actes sud papiers, 2009.

 

Voilà longtemps — sans doute presque depuis ses débuts — que le Théâtre du Soleil associe, consciemment ou non, création et transmission, réalisation et apprentissage, théâtre et école.
La préparation de chaque nouveau spectacle est généralement précédée par un grand stage dans notre théâtre pendant lequel nous essayons d’unir et d’associer à notre travail plus de 300 comédiens ou aspirants comédiens, venus du monde entier. A l’étranger, ce fut parfois à l’occasion de tournées que nous avons pu proposer ces stages dans les pays où nous étions invités.
Ces rencontres que nous espérons nourrissantes, et qui le sont, en tous cas pour nous, nous souhaitons maintenant les multiplier. 

Ces sessions de l’École Nomade, annuelles ou bisannuelles ne seront pas seulement des cours d’art dramatique, mais des moments où nous nous appliquerons à déployer, à éclaircir nos méthodes et partager nos pratiques collectives. Le sujet ? Voilà comment, nous, au Théâtre du Soleil, voilà comment nous cherchons, voilà comment nous essayons, échouons, recommençons. Bref, voilà comment nous travaillons.

Depuis 50 ans, grâce à sa diversité, sa mixité, à sa constance, et disons-le, grâce à l’argent public, à la chance aussi, la troupe a pu se renouveler, grandir et… durer. Il nous semble donc que c’est avant tout ce travail de troupe que nous devons éclairer et tenter de transmettre.
Comme le sont les stages donnés au Soleil, ceux de l’École Nomade seront gratuits pour les élèves. Nous remercions infiniment nos hôtes d’avoir compris cette nécessité matérielle et symbolique et d’avoir fait les efforts financiers pour la rendre possible.

La première halte aura lieu au Chili à l’invitation de la Fondation Teatro A Mil qui a accueilli Les Naufragés du Fol Espoir en 2012 lors de son festival. Ce sera du 29 juin au 24 juillet 2015. Pendant quatre semaines, Ariane Mnouchkine et dix comédiens rencontreront plus d’une centaine de comédiens et apprentis comédiens chiliens. Certains d’entre eux, on nous le dit, ont déjà fait plus de trente heure de bus pour participer à la sélection. Nous en sommes très fiers et honorés.

Paris, 12 mai 2015

Pondichéry, Inde, 2018

Pondichéry, Inde, 2018

Pondichéry, Inde, 2015

Pondichéry, Inde, 2015

Oxford, Royaume-Uni, 2015

Oxford, Royaume-Uni, 2015

Ile de Fårö, Suède, 2015

Ile de Fårö, Suède, 2015

Santiago, Chili, 2015

Santiago, Chili, 2015