fr | en | sp | de

RAGAMALIKA

Guirlande de raga-s de l’Inde du Sud

Le 07 décembre 2019

Concert exceptionnel d'Emmanuelle Martin (chant) accompagnée par Virginie Le Coënt (tampura)

Infos

Représentations

samedi 7 décembre 19h30, à l'issue de la représentation d'Une chambre en Inde

Durée du spectacle

1h environ

Prix des places

15 € (Individuels)
10 € (Collectivités, demandeurs d’emploi, étudiants)
Les spectateurs d'Une chambre en Inde bénéficient du tarif réduit

Location

individuels :
01 43 74 24 08
collectivités, groupes d’amis :
01 43 74 88 50
}

À Propos

Emmanuelle Martin à formé les comédiens du Théâtre du Soleil au chant karnatique (chant classique de l’Inde du Sud) pour leur dernière création, Une chambre en Inde.
Elle a vécu dix années à Chennai, en Inde du Sud, où elle a vécu un véritable parcours initiatique en se consacrant à l’apprentissage du chant karnatique auprès de l’un des plus grands maîtres actuels de cette discipline : Shri T.M. Krishna.
Sur le plateau même d'Une chambre en Inde, à l'issue de la représentation, elle nous faite voyager à travers les raga-s de cette tradition musicale, par l’interprétation chantée de compositions et d’improvisations de ce répertoire musical très riche.

La musique karnatique est la musique sacrée et traditionnelle de l’Inde du Sud. Même si elle est en constante évolution, la forme telle qu’on la pratique aujourd’hui date d’il y’a deux cents ans environ. C’est une musique dite modale et se base, comme les autres formes de musique indienne, sur le principe de raga-s (entités musicales) et de tala -s (cycles rythmiques). Les compositions datent pour plupart du XIXe siècle et sont l’œuvre de trois compositeurs qui forment la « trinité karnatique » : Tyagaraja, Mutthuswamy Dikshitar et Syama Sastri.
La musique karnatique est un équilibre entre composition et improvisation, les deux s’entremêlent et s’enrichissent continuellement.