fr | en | sp | de

2e Festival K-VOX

Voix coréennes à Paris

du 29 juin au 02 juillet 2014

« P’ansori & Confessions »

Festival autour de la culture coréenne
en partenariat avec ARTA et K-Vox

4 journées de concerts, théâtre, projections et rencontres...

Infos

Location

ARTA : 01 43 98 20 61 | arta@artacartoucherie.com
K-VOX : kvoxfestival@gmail.com
}

Programme

Dimanche 29 juin, 18h – Gosa : Rituel pour le bonheur – Le Festival s’ouvrira par un gosa, rituel pour porter chance : on en profitera pour souhaiter un bon anniversaire à la collection Scènes Coréennes qui fête ses 10 ans et ses 20 parutions, consacrée à la traduction littéraire, théâtre pour moitié, dont p’ansori classique et p’ansori moderne !, mais aussi nouvelles, romans et essais. Il y aura sûrement des invités surprises, des lectures, des rencontres, des partages...(entrée libre)

Dimanche 29 juin, 20h – P'ansori double concert, Min Hye-Sung
1re partie : 2+1, Classique : De grands airs extraits des p’ansoris classiques seront interprétés par la maître Min Hye-sung accompagnée au tambour soribuk (musicien à déterminer); chaque air sera précédé par sa traduction rythmique jouée en français par Hervé Péjaudier, qui travaille avec Min Hye-sung depuis plusieurs années. (environ 1 h)
2de partie : 2 + 2, Expérimental :
Cette seconde partie nous permettra de découvrir la rencontre qui promet d’être explosive de Min Hye-sung et son accompagnateur avec les improvisateurs français Didier Petit (violoncelle et chant)
et Philippe Foch (percussions) ; solos, duos, trios, quartet, ils inventeront devant nous ces noces entre Orient et Occident. Min Hye-sung et Didier Petit s’étant déjà croisés deux fois musicalement souhaitaient donner un nouveau souffle à leur rencontre : nous sommes heureux de leur offrir le cadre ! (environ 1 h)

Lundi 30 juin, 18h – Rencontre avec Kim Kwang-Lim et Michel Vinaver – Entre Michel Vinaver, qu’on ne présente plus !, et Kim Kwang-Lim, un des grands auteurs de théâtre de sa génération et acteur éminent de la révolution théâtrale coréenne des années 2000 avec sa compagnie « Wuturi », l’admiration est réciproque depuis longtemps et s’est renforcée lorsque les Wuturi ont monté à leur façon 50 ans après sa création « Les Coréens » de Vinaver, pour le plus grand bonheur de tous. Ce dialogue entre eux et avec le metteur en scène Choe Junho sera présenté par Han Yumi et Hervé Péjaudier, qui ont traduit et publié « Wuturi Le bébé géant » en 2012. Nous parlerons aussi de sa pièce « Confessions », présentée en avant première dans notre festival le lendemain avant son départ pour Avignon où elle est invitée au Théâtre des Halles par Alain Timar.

Lundi 30 juin, 20h – Film documentaire : "Intangible Assent N°82" – Long-métrage d’Emma Frantz de 2008, racontant la rencontre du batteur de jazz australien Simon Barker avec le chamane Kim Seok-chul et le chanteur de p’ansori Bae Il-dong : « Guidé par le percussionniste Kim Dong-won, cet apprentissage des techniques traditionnelles coréennes par un jazzman australien se doublera d’une initiation en profondeur grâce à la rencontre du vieux maître chamane Kim Seok-chul mais aussi à celle du chanteur de p’ansori Bae Il-dong, qui vécut reclus dans une grotte pendant des années pour retrouver la tradition ancestrale du genre. » Ce long métrage documentaire a été primé dans les festivals du monde entier, et unanimement salué. La projection sera suivie d’une rencontre avec le public (durée du film : 1 h. 30)

Cette projection sera précédée par celle de deux courts métrages inédits qui nous parlent de la création coréenne, en présence des auteurs tous deux très impliqués dans ces questions de patrimoine.
- Na Hye-seok , de Kyung-mi Han-Pidoux, sur la vie de cette grande peintre coréenne (1896-1948), figure rebelle exceptionnelle d’une époque troublée, autour de son exil parisien.
- Cinq Saveurs est une superbe balade dans la Corée des années 2000 où le réalisateur André Rigaut a suivi la grande chanteuse de p’ansori Jeon Jong-min entre son rôle de professeur et celui de star, montrant comment aujourd’hui est vivante la transmission orale du genre.

Mardi 1er juillet, 19h – Théâtre contemporain : "Confessions" – Pièce de Kim Kwang-Lim, mise en scène par Choe Junho, pour deux comédiens et un musicien. Il s’agit d’un duo-duel entre un homme et une femme aux différents âges d’une vie de couple nourrie d’arrangements et de mensonges divers. L’utilisation de l’espace est particulièrement habile, soutenue par le travail en finesse d’une vidéaste. Et le rôle du narrateur revient au musicien Choe Yeong-seok, qui accompagne tout le spectacle aux percussions diverses. (durée 1h)

Mercredi 2 juillet, 14h – Théâtre pour enfants : "Peindre dans l'air" – Après le succès de « Nam Guy un mec super chié » l’an dernier à Paris et à Avignon, la Cie Haddangse revient cette année avec cette fois un spectacle pour enfant qui a rencontré un très vif succès en Corée. Cette jolie performance autour de peintures faites en direct sera présentée dans un dispositif sur mesure pour rencontrer le jeune (et moins jeune !) public francophone : pas de surtitrage pour les petits ! Alors, sur scène, il y aura une traductrice conteuse, Mélissa David, qui suivra pour nous toute l’histoire. Durée 50 minutes. À partir de 4 ans. Spectacle traduit en direct.

Mercredi 2 juillet, 20h – Orchestre de musique traditionnelle "Aureum" avec Min Hye-Sung – Solo, duos, ensemble, chants, danse, par le groupe d’instrumentistes traditionnels « Aureum » de Séoul, avec la chanteuse Min Hye-sung : une plongée dans l’univers follement riche de ces musiques à la fois populaires et savantes. À ce groupe de professionnels dédiés au répertoire de musique de chambre classique se joindront en démonstration les 4 lauréats du concours K-Vox « Amateurs de p’ansori et de minyo », invités en mai 2014 au fameux Art Center de Jeonju, capitale du p’ansori ! (Durée : 1h 30)

Mercredi 2 juillet, 22h : Clôture du festival