fr | en | sp | de

La Saison de mon contentement

Le 20 mars 2009

Le Théâtre du Soleil accueille à 19h30 dans son foyer une lecture d'extraits de La Saison de mon contentement de Pierrette Fleutiaux, lus par Sabine Haudepin, Maud Rayer et Michel Rostain.


}

À propos

Qu’arrive-t-il si l’on fait passer la torche du féminin sur le monde qui nous entoure ?
Le paysage s’éclaire différemment, à croire qu’hommes et femmes ne vivent pas dans le même espace commun.
À l’occasion d’un événement politique inédit dans notre pays, l’auteure s’est emparée de cette torche. Essai sur les femmes d’hier et d’aujourd’hui, autobiographie en creux, journal, La Saison est aussi un pot-pourri poétique qui nous balade de réminiscences en observations sur le vif, du sexisme insidieux au fameux plafond de verre.

Il s’agit ici de restituer la politique en la personne, son sexe, sa vie privée, de restituer l’histoire collective en celle de l’individu. Colère, tendresse, humour, c’est selon.

 

Lauréate du prix Fémina pour son roman Nous sommes éternels (Gallimard 1990), Pierrette Fleutiaux a notamment publié chez Actes Sud Des phrases courtes, ma chérie (2001, prix des bibliothécaires), Les Amants imparfaits (2005), La Saison de mon contentement (2008).