fr | en | sp | de

Lehaïm - à la vie !

(premier état)

du 24 juin au 03 juillet 2004

D'après Portarits Juifs de Herlinde Koelbl | Traduction française de Bernard Chartreux et Bernard Bloch | Adaptation scénique Bernard Bloch en collaboration avec Bernard Chartreux

Avec Bruno Abraham-Kremer, Paul Allio, Hubertus Biermann, Bernard Bloch, Philippe Dormoy, Maryline Even, Hélène Ninérola | Mise en scène Bernard Bloch en collaboration avec Martine Colcomb | Scénographie François Duconseille | Costumes Geneviève Humbert | Conception musicale Hubertus Biermann | Lumières Christian Granara | Régie générale Marc Tuleu

Des documents à voir ou à écouter

© Archive le réseau (theatre)

© Archive le réseau (theatre)

À propos

Entre 1986 et 1989, la photographe allemande Herlinde Koelbl photographie et interviewe 80personnalités juives de langue et de culture allemandes, nées au début du XXe siècle. Son projet est "de montrer aux Allemands le visage et la pensée de ceux qu'ils ont chassés, et tout ce qui alors a été perdu".

 

C'est à partir de 17 de ces entretiens que le spectacle est réalisé : Gitta Alpar, Uri Avnery, Bruno Bettelheim, Artur Brauner, Erwin Chargaff, Cordelia Edvardson, Emil Fackenheim, Hans Jonas, Karl Kahane, Bruno Kreisky, Erika Landau, Yeshayahu Leibowitz, Marcel Reich-Ranicki, Curt Siodmak, Georges Tabori, Georges Tabori, Georg Stefan Troller, Simon Wiesenthal.

Lehaïm - À la vie ! Un spectacle filmé

De 2004 à 2007, la parole de 14 intellectuels juifs d’origine allemande et autrichienne était réincarnée dans un spectacle : Lehaïm - À la vie ! Un film d'Isabelle Rèbre, tourné en 2007 à la Maison de la Poésie à Paris, offre une seconde vie à ce spectacle et à ces pensées.

Le livre dont est tirée la pièce, Portraits juifs de Herlinde Koelbl (Arche Editeurs, 2003), de la photographe allemande Herlinde Koelbl, rassemble de longs entretiens réalisés entre 1986 et 1989 avec des personnalités juives d'origine allemande et autrichienne qui ont toutes profondément marqué l'histoire intellectuelle et politique du siècle dernier.

Adapté au théâtre en 2004 au Théâtre du Soleil dans une mise en scène de Bernard Bloch, la multiplicité des voix et des points de vue qui s'y expriment laisse entendre des discours lucides, sur l’histoire juive et sur le présent de l’État hébreu, sur l’art, la civilisation et la marche générale du monde, impose le respect par l’absence de haine et d’esprit de vengeance.

Le film d'Isabelle Rèbre, tourné presque exclusivement en gros plans, donne encore plus de force à ces paroles.

Le spectacle Lehaïm - À la vie ! a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Pour commander le DVD, contactez : reseau.diffusion@yahoo.fr

 

 

 

 

 

 

"Mais... on ne peut pas vivre le coeur plein d'amertume et de haine. Avec le temps, j'ai oublié et j'ai pardonné. J'ai traversé bien desc hoses affreuses, mais ce qui était mauvais s'est finalement transformé en quelque chose de bon, par exemple si Hitler n'avait pas existé, je n'aurais jamais été invitée en Angleterre pour chanter au couronnement du Roi."

Gitta Alpar,

Cantatrice, née en 1903 à Budapest, morte en 1991à Palm Springs.

Téléchargements