fr | en | sp | de

Les sources

Des traditions orientales à la modernité occidentale

Pour trouver les formes qui nous permettent de dire le monde d’aujourd’hui (héritier et pas tout à fait différent des mondes d’hier), nous avons besoin de nous ressourcer aux origines du théâtre, à ses traditions. L'Orient a orienté notre travail, comme il a orienté le travail d'autres avant nous, et aujourd'hui encore...
"Le Théâtre du Soleil, des traditions orientales à la modernité occidentale"
Voici l'un des trois thèmes au programme du baccalauréat Littéraire option théâtre, sur lesquels les élèves ont travaillé entre septembre 2003 et juin 2006.
A cette occasion, pour aider élèves et professeurs dans leurs recherches, nous avions créé le site "le bac au Soleil", dont tous les documents se trouvent désormais intégrés au site du Théâtre du Soleil, et pour lequel Hélène Cixous avait proposé ces 

"Quelques pistes de réflexion"

L’opposition "Occident"/"Orient" est à déconstruire tout de suite. Où commence l’Orient ? Où finit l’Occident ? Plutôt que de flécher la pensée "de...à" ("des traditions orientales à la modernité occidentale"), pensons les traditions orientales "dans", "avec" la modernité occidentale. On ne peut aujourd’hui mettre ensemble "Occident" et "modernité" d’un côté, "Orient" et "tradition" de l’autre. L’Inde ou la Chine sont les grands fournisseurs de nouvelles technologies !
D’ailleurs, la modernité même, par définition, est un mouvement qui déconstruit toutes les oppositions. Elle fait disparaître l’opposition "Occident"/"Orient", de même que l’opposition "tradition"/"modernité" : elle montre l’interaction, comment l’héritage se transforme en modernité.

Au théâtre, le passé est présent. Il s’agit de déplacer le concept de mémoire comme réservoir de passé en "khora" (comme dirait J. Derrida), c’est-à-dire une sorte de matrice, un espace ou un support qui soutient et accueille, qui permet l’existence de ce qui vient.
Le théâtre, en évoquant certains thèmes ou scènes du passé, les fait apparaître comme pouvant se reproduire demain.
Le théâtre opère par métaphores : une action peut en figurer une autre, éloignée dans le temps ou l’espace.
Quand Shakespeare et Eschyle nous racontent des histoires passées d’assassinats dans la famille, nous n’avons qu’à ouvrir les journaux : les assassinats dans la famille, cela se passe tous les jours en ce moment. Eschyle est dans les journaux tous les jours. Au théâtre, on peut se souvenir de ce qui va arriver.
L’ouverture de ce site pose aussi une question fondamentale : quel est le rapport entre les technologies et le théâtre ? C’est-à-dire entre quelque chose qu’on croirait relever de la dite "modernité" (les nouvelles technologies) et quelque chose qu’on croirait relever de la dite "tradition" (le théâtre) ?
Le théâtre, en tant que genre, apparaît comme venant du plus ancien. Mais il faut dire que les technologies en question relèvent justement du théâtre : elles mettent en scène. Mais souvent elles mettent mal en scène. C’est pourquoi elles ont besoin du théâtre, pour retrouver quelque chose qui appartient au théâtre et qui est la mise en forme.
Hélène Cixous

A propos des influences Orient-Occident

A propos des influences Orient-Occident

L'influence de l'Orient au Théâtre du Soleil

L'influence de l'Orient au Théâtre du Soleil

Les sources orientales

Nous voudrions vous présenter ici les différentes traditions d'Orient que nous avons rencontrées et qui nous ont nourris. Elles sont nombreuses…

Voici des documents sur les traditions de l'Inde, du Japon, de Bali, de Chine, du Tibet, de Corée, du Vietnam et du Cambodge.

Inde

Inde

Japon

Japon

Bali

Bali

Chine

Chine

Tibet

Tibet

Corée

Corée

Vietnam

Vietnam

Cambodge

Cambodge

Dans notre librairie