fr | en | sp | de
livre Après la catastrophe en français
  • livre
  • en français

Après la catastrophe

2007

Par Françoise Lauwaert (dir.)

Au thème vaste et complexe proposé sous le titre d'Après la catastrophe pour ce numéro spécial de la revue Civilisations, sept chercheurs ont répondu, apportant des études de cas en tous genres observés en tous lieux.

Le large éventail de perspectives envisagées en introduction par Françoise Lauwaert, à qui reviennent l’initiative et la coordination de ce volume, a permis à chaque auteur d’avoir toute liberté pour choisir et traiter « sa » catastrophe. Un mot du titre donne toutefois une orientation : « après », et l’auteur de l’introduction fait bien d’y insister. Ceci suffit à relativiser celui de « catastrophe »<.

Dans "Comme une écaille sur le mur". À propos de Le Dernier caravansérail (Odyssées), un spectacle en deux parties du Théâtre du Soleil (pp. 159-182), Françoise Lauwaert invite le lecteur à comparer au travail de l’anthropologue le travail qu’ont fait les comédiens du Théâtre du Soleil pour ce spectacle, qu’elle décrit en détail. Ceux-ci se sont rendus à Sangatte pour recueillir des récits d’immigration en vue de les recréer ensuite sur scène. Outre les questions de l’exil, du déracinement, de la reconstruction de la vie après une catastrophe qui alimentent le contenu des récits originels comme des récits recréés, l’auteur aborde la question de la forme, qui lui paraît primordiale quand il s’agit « de parler de l’autre sans trop le trahir ». Si l’aspect artistique prime pour le comédien, sa tâche est, comme celle de l’anthropologue et du psychanalyste, de donner à son matériau une forme qui le rende pensable. C’est le souci de la forme qui leur permet de réaliser leur objectif commun, celui, souligne l’auteur, de « produire un discours vrai ». C’est pourquoi, ajouterais-je, il y a toujours plusieurs « discours vrais » possibles.*

©Bruxelles, Civilisations. Revue internationale d’anthropologie et de sciences humaines, 2007, LVI (1-2) : 218 pages.

* © Roberte Hamayon, 2009

Prix : 30 €