Et soudain des nuits d’éveil (1997)