RIO DE JANEIRO — Les forces de choc de la police et l’armée ont repris le contrôle tôt dimanche matin à Rio, sans tirer un coup de feu, de la favela de la Rocinha, la plus grande du Brésil, dominée depuis des décennies par les trafiquants de drogue, a annoncé la police.

Les favelas de Rocinha et de Vidigal "sont sous notre contrôle. Il n’y a eu aucun incident, et pas un seul coup de feu tiré", a dit le chef d’Etat-major de la police militaire, le colonel Alberto Pinheiro Neto, lors d’une conférence de presse.

"Les communautés de Rocinha et Vidigal sont sous notre contrôle depuis 06H00 (08H00 GMT)", a-t-il ajouté.

L’opération "Choc de paix", mobilisant des centaines de policiers d’élite et de soldats, appuyés par des hélicoptères, avait commencé deux heures plus tôt.

En signe de victoire, les forces de sécurité ont hissé un grand drapeau brésilien au point le plus élevé de Vidigal.

De Laura BONILLA (AFP)

Lire la suite sur le site de l’AFP.