L’Histoire terrible mais inachevée de Norodom Sihanouk,
roi du Cambodge
d’Hélène Cixous

Recréation en khmer d’après la mise en scène
d’Ariane Mnouchkine (1985)

Mise en scène Georges Bigot et Delphine Cottu
Direction historique et textuelle : Ashley Thompson
Traduction : Ang Chouléan

Avec : Chea Ravy, Chhit Chanpireak, Chhith Phearath, Horn Sophea, Houn Bonthoeun, Huot Hoeurn, Huot Heang, Khuon Anann, Khuonthan Chamroeun, Mao Sy, Nov Srey Leab, Nut Sam Nang, Ong Phana, Pin Sreybo, Pov Thynitra, Preab Pouch, Sam Monny, Sam Sarry, San Marady, Sim Sophal, Sok Doeun, Sok Kring, Thorn Sovannkiry, Uk Kosal, Uk Sinat
Et les musiciens : Norng Chantha, Pho Bora, Pring Sopheara, Vath Chenda

du 3 au 26 octobre 2013

 


Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.


Deux ans après les représentations en France de la Première Époque du spectacle, nous accueillons les 30 acteurs cambodgiens issus de Phare Ponleu Selpak pour la création de la Deuxième Époque, qui sera l’occasion de renouer avec une grande tradition au Théâtre du Soleil : « les intégrales ».


Représentations :
- du mercredi au vendredi à 19h30 : Première ou Deuxième Époque, en alternance | durée 3h30 entractes compris
(Première Époque : 3, 9, 11, 17, 23 et 25 octobre | Deuxième Époque : 4, 10, 16, 18 et 24 octobre)
- le samedi (sauf le 26) à 15h et à 19h30 : Première et Deuxième Époque, à voir ensemble ou isolément
- le dimanche (et le samedi 26 octobre) à 13h : intégrale | durée 8h entractes compris)

Prix des places :
- une époque : Plein tarif : 27 € | Collectivités, demandeurs d’emploi : 22 € | Étudiants -26 ans, scolaires : 15 €
- deux époques (en intégrale) : Plein tarif : 48 € | Collectivités, demandeurs d’emploi : 38 € | Étudiants -26 ans, scolaires : 25 €

Location : au 01 43 74 24 08 (tous le jours de 11h à 18h) ou en ligne avec la Fnac


 

Personnage hors du commun, poète, musicien, romancier, cinéaste, le prince Sihanouk, « l’insubmersible », fut la principale figure de la vie politique cambodgienne au XXe siècle. Il a vécu sur la Terre comme sur une scène, faisant sienne la maxime shakespearienne : « Le monde entier est un théâtre. » La vie de Sihanouk, l’homme, a pris fin en octobre 2012. Un an plus tôt, nous avions laissé son double de théâtre – incarné par une prodigieuse jeune actrice cambodgienne – en exil à Pékin, destitué, scellant alliance avec ses ennemis d’hier. La deuxième époque de sa terrible histoire débute au mois de mars 1970. Fuyant l’Amérique, le peuple khmer se retrouve bientôt dans les bras de ces effrayants nourrissons de l’idéologie communiste. La pièce s’achève le 6 janvier 1979. Ce jour-là, le Vietnam, armé par l’URSS, s’empare du Kampuchéa démocratique de Pol Pot, rejette les Khmers rouges dans les maquis, sauve un reste de peuple à l’agonie. Puis absorbe le pays. En 1979 a commencé la troisième tragédie du Cambodge contemporain. En 1985, nous en ignorions encore la fin.



La suite de notre histoire est dangereuse.
Elle est glissante et renversante.
Le monde bascule sous nos pieds. Les étoiles sont tombées du ciel.
Là-haut, les dieux ont joué.
Ils ont joué le Cambodge.
Certains ont gagné. Certains ont perdu et se désolent.
Nous sommes dans le camp de la désolation.
Les cœurs se sont terrés si loin des bouches,
Qu’on a peine à entendre ce que pensent les personnages.
C’est une époque de méfiance. Un soleil froid se lève au Nord.
Il n’y a plus de Royaume, plus de mémoire.
Il n’y a plus de toutes parts que du destin.
[...]
Maintenant le Prince est à Pékin
Et le Cambodge est tout perdu.
Il ne sait plus où il se trouve,
Ou à Pékin ou à Phnom Penh,
A l’intérieur ou en dehors de lui-même,
Ni qui il est, ni de quel bord,
Ni de quel genre, ni de comment il s’appelle,
Si c’est royaliste ou bien républicain,
Ni d’où vient le vent qui l’affole,
S’il vient de Chine ou d’Amérique.
Ni dans quelle langue étrangère
A quels dieux s’adresser, à quels maîtres.
A quels papas désormais désobéir.
Cette époque est déchiquetée, cette nation est mise en pièces.
Le théâtre a mission de les rassembler...

Hélène Cixous, Prologue, Deuxième Époque

 

Histoire et Théâtre : Autour de « Sihanouk »

Vendredi 25 Octobre 2013, 10h – 17h30, suivi de la Première Époque du spectacle

Journée d’étude organisée par le Collège International de Philosophie et le Théâtre du Soleil en collaboration avec l’Université de Leeds, à l’occasion des représentations de L’Histoire terrible mais inachevée de Norodom Sihanouk, roi du Cambodge dans le cadre du 42ème Festival d’Automne à Paris

Sous la responsabilité d’Ashley Thompson

Intervenants : Georges Bigot (acteur et metteur en scène), Hélène Cixous (écrivain), Delphine Cottu (actrice et metteur en scène), Véronique Decrop (artiste, Association Phare France), Maurice Durozier (acteur, Théâtre du Soleil), Joëlle Garcia et Marie-Odile Germain (conservatrices à la Bibliothèque nationale de France), San Marady (actrice, Phare Ponleu Selpak), Ariane Mnouchkine (metteur en scène, Théâtre du Soleil), Chea Ravy (actrice, Phare Ponleu Selpak), Pin Sreybo (actrice, Phare Ponleu Selpak), Toni Shapiro-Phim (Bryn Mawr College), Ashley Thompson (Collège International de Philosophie, Université de Leeds)

Entrée libre, réservation souhaitable au 01 43 74 24 08